Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

INFORMATIONS DE NOTRE FAMILLE – F.M.N.D.

14 mars 2016

 Paris : Maison Générale Notre Dame d’Espérance


L’année de la vie consacrée a été l’occasion de nombreuses rencontres.
Du 1er au 3 mai 2015 a eu lieu le rassemblement national des religieux et religieuses de moins de 45 ans à Antony et à Paris. A cette occasion 18 religieuses et 2 religieux venant de différentes communautés de France ont logé chez nous. Cela nous a donné l’occasion de vivre une soirée très animée et très fraternelle avec eux ; plusieurs nationalités étaient représentées : égyptienne, syrienne, polonaise, malgache, camerounaise, ougandaise, kenyane. Ensemble nous avons échangé, fait connaissance, chanté, dansé et prié Complies pour terminer ce temps de rencontre fraternelle.
Le lendemain, dimanche 3 mai, l’Eucharistie était célébrée à Notre Dame de Paris et présidée par le Cardinal Carballo. Tous les jeunes religieux et religieuses étaient rassemblés pour la clôture de ce rassemblement.

Le mardi 16 juin,
Florence, institutrice d’une classe de CE1, bien connue de la fraternité, a donné le concert annuel dans la chapelle. Les enfants étaient très bien préparés après une dernière répétition sur les lieux. Les parents et amis viennent toujours nombreux pour écouter leurs enfants. Cette année, le bénéfice de la collecte est allé à la mission de Timor : nos sœurs ont un jardin d’enfants et doivent assurer le repas de midi, elles manquent d’un grand congélateur pour leurs réserves de nourriture : c’est donc à cette fin que la somme sera utilisée.

Le 17 septembre, au couvent des Franciscains, rue Marie-Rose, le frère Luc Mathieu qui a souvent animé nos rencontres de Congrégation, a fêté 70 ans de profession religieuse, le frère Michel Laloux, Provincial, a fêté 25 ans d’ordination sacerdotale et le frère Nicolas Morin a fêté 25 ans de Profession religieuse. Quelques-unes d’entre nous ont participé à l’Eucharistie en ce jour de la fête des Stigmates de saint François, puis il y a eu le verre de l’amitié qui nous a permis de saluer et revoir des membres de la famille franciscaine.

Les Samedi 10 et dimanche 11 octobre, avaient lieu nos journées d’amitié dans les bâtiments de la Maison internationale d’accueil.
La vente annuelle d’objets venant de nos missions ou provenant de dons a permis d’aider les deux prochaines communautés inter-congrégationelles qui vont s’ouvrir prochainement en Sicile pour répondre aux besoins des migrants. Sœur Ayelech Shamebo (éthiopienne), actuellement à Rome, fera partie d’une de ces communautés.

Vendredi 27 novembre
Le Père Dominic, prêtre indien bien connu par beaucoup de sœurs de la Congrégation, et qui nous a assuré régulièrement l’Eucharistie pendant plusieurs années, a soutenu sa thèse à l’Institut catholique ce vendredi après-midi sur le sujet suivant :
L’unicité de l’Episcopat et l’unité de l’Eglise. La théologie de l’épiscopat d’une Eglise sui iuris orientale catholique. Le jury se composait de 4 professeurs qui l’ont interrogé et félicité sur son travail.

Le 17 décembre, le Père Dominic a quitté la France pour rejoindre son pays, l’Inde.
Nous rendons grâce pour son témoignage et prions pour l’Eglise en Inde et pour sa prochaine mission.

 

Djibouti : Fraternité de Notre Dame de la Nativité

Chaque année, autour de mois de Février, une Journée des Ecoles Catholiques (JEC) est organisée par le Diocèse de Djibouti pour que tous les enseignants (chrétiens ou non-chrétiens) travaillant dans leurs écoles respectives, puissent, échanger, partager ou tout simplement ….être ensemble. Cette année cette rencontre s’est déroulée à l’école de la Nativité et chez nous : à la Fraternité, car chaque sœur participe de près ou de loin à la bonne marche de cette école. Sœur Marguerite Marie a pu donc vivre avec nous cette rencontre fraternelle lors de sa visite.

Quant à la Pouponnière Sainte Thérèse, depuis le départ de deux derniers bébés, notre Sœur Prazeres donne un coup de main à la CARITAS. Cependant, il reste notre cher Abdirahman, un « bébé » de 14 ans. Comme il est toujours là et restera avec nous, nous l’avons fait baptiser fin juin. Dorénavant, il se nomme Joseph. En le voyant tout le jour, nous pensons à tous les bébés qui sont passés à la Pouponnière et qui, nous l’espérons, sont heureux d’avoir une famille. Par lui, la Pouponnière existe toujours…
 

 

 19 novembre 2015 - Journée de l’Enfant Solidaire dont voici quelques échos écrits par des élèves : « En accord avec l’équipe pastorale, il a été convenu qu’à cette occasion, toutes les classes du collège et du primaire participent à leur manière en proposant une activité dédiée à cette journée (dessins, affiches, chants, écriture de poèmes et de prière). En effet, l’école s’associe au souhait de l’Evêque, pour qu’à la Nativité comme dans toutes les écoles catholiques de Djibouti, soient développés non seulement les droits des enfants mais aussi leurs devoirs dans un sens de solidarité et de partage. Les enfants ont donc été encouragés à concrétiser leur solidarité en accompagnant leur travail personnel d’un petit don en faveur des enfants pauvres. Cette journée fut, aux dires des élèves et des professeurs une grande réussite. Et c’est donc la tête pleine de belles prières et de poèmes que chacun est rentré chez soi en songeant déjà, nous l'espérons, à faire encore mieux l’année prochaine... »

Depuis que la Pouponnière est fermée, nous avons ouvert une autre porte pour aider les plus démunis en la personne de notre sœur Prazeres. Elle aide le directeur de la CARITAS à pourvoir aux besoins et à l’éducation des enfants de la rue. Depuis quelque temps, un projet de couture pour les jeunes filles a vu le jour. Du matériel indispensable est déjà arrivé : les machines à coudre. Pour que cela se passe dans de bonnes conditions, un minimum de sécurité est nécessaire, non seulement pour le personnel encadrant mais aussi pour les jeunes filles qui vont apprendre l’« abc » de la couture. Aussi, après mûre réflexion, nous avons décidé que cela se passera dans l’un de nos bâtiments donnant sur la cour du couvent de la Nativité.
Nous sommes toutes les cinq impliquées dans la Mission qui nous est confiée que ce soit l’école ou autre activité ou tout simplement …être présente et prier pour ceux qui sont sur le terrain au nom de la Fraternité.

 
France : Région Notre-Dame de l’Alliance


Nous sommes heureuses de vous partager les temps forts vécus depuis l’année dernière.
- Pour aider chaque Sœur à approfondir les nouvelles Constitutions, nous avons formé quatre équipes qui regroupent deux à trois fraternités géographiquement proches et se retrouvent trois fois dans l’année. Toutes apprécient de réfléchir ensemble et de s’encourager mutuellement, en prenant comme grille de travail les textes de sœurs Olga, Edinha, Gravelina et Serafina, que nous remercions. Cet approfondissement nous fait mieux comprendre les textes de l’intérieur et réaliser que nos Constitutions font de nous une même Famille.

- Deux sessions régionales ont réuni une quarantaine de sœurs, autour de la Lettre pontificale pour l’ouverture de l’année de la vie consacrée d’une part, et l’Encyclique « Laudato Si » d’autre part.
La troisième session en juin 2016, sera consacrée à L’année de la Miséricorde. Quelle richesse et quels guides pour notre vie !...

- Un « Retour aux sources », c'est-à-dire un pèlerinage aux lieux des premières communautés qui ont formé notre Congrégation en 1854 a rassemblé 26 Sœurs. Nous avons commencé par la cathédrale d’Arras, où repose Monseigneur Parisis, puis, direction Calais, où devant la tombe de Mère Louise et du Père Duchenne, dans la prière et l’action de grâces nous avons renouvelé nos vœux. Après être allées rue Eustache de st Pierre, à l’emplacement de notre Maison Mère, nous avons pu visiter l’église Notre- Dame, toute proche et que nos premières sœurs devaient bien connaître. Nous achevons la première étape du pèlerinage, à Montreuil sur Mer où les sœurs Noires, s’établirent en 1457. La chapelle des sœurs est fermée, mais une plaque commémorative relate la vie des Franciscaines en cet endroit. Après ces moments très riches et fraternels, nous convenons que la prochaine étape sera pour le printemps 2016.

- Face au drame des migrants, plusieurs Congrégations d’Arras s’engagent, en accord avec le Secours catholique de Calais, pour faire l’expérience d’un accueil : nuits, repas, apprentissage du français, accompagnement dans des démarches à faire, …. Chacune selon ses possibilités. D’autres actions similaires se vivent dans d’autres lieux.

- Nous sommes heureuses d’avoir parmi nous six de nos sœurs malgaches, Nordette, Emilienne, Clémentine, Emma, Marie-Claire et Annie, qui se retrouvent pour profiter ensemble d’une formation humaine, spirituelle et s’enrichir toujours davantage à la suite de Jésus-Christ dans notre famille internationale. Belle occasion aussi de pouvoir se rencontrer !

- L’ancienne Maison Provinciale de St Pol sur Ternoise a maintenant une nouvelle et belle orientation ; une association chrétienne : « Demeure, l’Eau vive du Ternois », y accueille des personnes fragiles psychologiquement, qui ne peuvent pas vivre seules. La chapelle restera le centre de la Maison, la Congrégation pourra occasionnellement en avoir l’usage, ainsi que la paroisse.
L’ancienne fraternité de Lens est reprise par une Association qui veut répondre aux besoins urgents de notre monde : elle accueille des personnes sans domicile, qui vivent à la « périphérie » de notre société, sans toit, sans travail, sans formation. Une équipe formée, les aide à se relever et progressivement, se réinsérer.

- Après les décisions importantes et l’élan positif qu’a donné la grande rencontre de la Cop 21, nous désirons ensemble que plus de justice et de paix deviennent possibles et que, là où nous sommes, nous en soyons les artisans, selon le charisme de notre Institut.

 

Madagascar : Région Notre Dame du Mont Carmel

La région Notre Dame du Mont Carmel est heureuse de vous partager quelques nouvelles.

Année de la vie consacrée :
7 février : journée de la vie consacrée fêtée à la Nonciature, sainte messe et conférence sur le symposium de la vie consacrée à Madagascar.
Les diocèses organisent leur propre programme et les sœurs participent à des rencontres inter -congrégation sur les différents thèmes et réflexions préparés par les diocèses et la conférence des supérieurs majeurs.
Les jeunes sœurs présentes aux rassemblements de Rome et Paris nous ont communiqué ce qu’elles ont reçu. Nous avons pris un temps pour les écouter et pour partager ensemble.

Visite de notre Ministre Générale
Le 11 aout arrivée de Sœur Maria Helena pour la visite canonique dans chaque fraternité. Puis, ce fut notre assemblée régionale au début septembre. Nous avons eu la joie de vivre avec notre Ministre Générale présente durant un mois dans la région. Nous rendons grâce au Seigneur pour la vie et la joie partagées avec elle.

Maison régionale :
15 Juillet : nous avons fêté l’anniversaire de sr Bernard Marie : quatre-vingt ans. Eucharistie solennelle et repas de fête avec quelques invités.
Ce même mois, sœur Noeline est rentrée définitivement à Madagascar après quelques années de mission à Djibouti. Puis, sœur Samueline nous est revenue de France où elle a passé sept ans de formation. Nous remercions la région de France pour l’accueil de nos jeunes sœurs.

Ambohimalaza :
Nous avons aussi partagé nos joies avec les enseignants et organisé un pèlerinage ensemble à Saint Jacques Berthieu, premier martyr canonisé à Madagascar.

Bemaneviky :
Nous avons commencé le mouvement Franciscains dans notre paroisse et dans tous les villages environnants : laïcs franciscains, jeunesse franciscaines et fiorettis. beaucoup de jeunes s’y intéressent.

Ambanja :
La fraternité a donné le témoignage de notre vie religieuse de Franciscaines Missionnaires de Notre Dame à la radio locale.

Formation :
Nous avons accueilli une jeune pour entrer au postulat le quatre octobre 2015. Nous avons sept postulantes actuellement et quatre novices des deuxième année.

Mission :
La région a envoyée trois sœurs en Mission à l’étranger :
En France : sœur DANIVELO Marie Nordette au mois de Mars 2015 et sœur Annie Luttichère au mois de septembre 2015.
En Irlande : sœur Anita MARO au mois de Novembre 2015.
 

 

<< Go back to list