Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Où est ton trésor ?

15 avril 2017

 

 

 

 

 

 

 


Question essentielle qui détermine le sens de notre vie. Où est ton trésor ? Autrement dit quelles sont nos valeurs, celles qui nous font vivre et inspirent nos choix aujourd’hui ?
Un texte de la Bible, vieux de 3000 ans invitait déjà au choix :
« Je te propose de choisir la vie, le bonheur ou bien la mort et le malheur… » Dt. 30,15
De notre réponse dépend la qualité et l’intensité de notre existence.
Mais au regard des centres d’intérêt qui préoccupent nos contemporains aujourd’hui, le choix est-il si facile ?
Qui de nous ne se sent pas attiré par les nouvelles technologies destinées à augmenter les capacités intellectuelles, physiques, psychologiques de l’être humain : guérir plus facilement de nos maladies, ne plus souffrir, ralentir le vieillissement, naître autrement pour éviter les inconvénients de la grossesse (mère porteuse, utérus artificiel…), vivre avec des robots etc.… Il est vrai que la médecine restauratrice fait des merveilles, pensons, par exemple, à toutes les possibilités du beau travail sur l’œil ! à condition d ne as franchir les limites !

Dans son homélie prononcée sur l’Esplanade des Invalides en septembre 2009, citant St Paul, Benoît XVI dénonçait déjà « les idoles qui constituaient une puissante aliénation et détournaient l’homme de sa véritable destinée… Cet appel à fuir les idoles reste pertinent aujourd’hui. En se créant ses propres idoles, le monde contemporain détourne l’homme de sa fin véritable, du bonheur de vivre éternellement avec Dieu. »
Et pourtant, quelques chiffres nous montrent l’engouement pour ces nouvelles technologies :
- 125 000 personnes sont passées dans les salles lors du 7ème forum international de bioéthique tenu à Strasbourg du 30 janvier au 4 février de cette année
- 8 millions ont suivi les émissions sur face book
- 100 000 heures ont été visionnées sur You tub

Mais en quoi et pourquoi ce rythme accéléré et soutenu de l’évolution technologique nous intéresse aujourd’hui ?
Parce qu’il s’agit d’une des plus graves questions de notre temps : la disparition du mystère de la femme et du mystère de la VIE.

Saint Jean Paul II citait cet extrait du message du Concile aux femmes dans l’introduction de sa lettre apostolique sur la dignité de la femme :
« L’heure vient, l’heure est venue où la vocation de la femme s’accomplit en plénitude, l’heure où la femme acquiert dans la cité une influence, un rayonnement, un pouvoir jamais atteint jusqu’ici. C’est pourquoi en ce moment où l’humanité connaît une si profonde mutation, les femmes imprégnées de l’Esprit de l’Evangile peuvent tant, pour aider l’humanité à ne pas déchoir. »
N’est-ce pas une femme qui a annoncé la Résurrection aux apôtres ? Et que dire de la Femme, la Vierge Marie ? Croyons plus que jamais en notre belle vocation de femme consacrée, Franciscaine Missionnaire de Notre Dame !

La fête de Pâques vient chaque année nous rappeler que la VIE ne se fabrique pas par les techniques si poussées soient-elles, mais qu’elle surgit du tombeau et nous fait entrer et participer au mystère de la Résurrection du Christ qui est la réponse inattendue de Dieu à la lancinante question de l’homme : qu’y a-t-il après la mort ? Tout homme a besoin de vérité et d’éternité !
Après la mort, au-delà de la mort, dans la mort même il y a la VIE. C’est la plus grande révélation de tous les temps, parce qu’elle répond à tous nos pourquoi, fonde notre espérance et ouvre à l’homme en quête d’éternité, un espace infini : le Cœur de Dieu !
Le Résurrection nous apprend que, parce que Dieu est Dieu, l’homme est aimé d’un amour infini et qu’il est créé pour la Vie Eternelle, vie de bonheur d’être éternellement avec Dieu !
La mort n’est que le passage à la plénitude de la VIE que l’AMOUR a engendré en nous mettant au monde ! Là est notre trésor !
« Seigneur, je crois, mais augmente ma foi ! »
Belle et sainte fête de Pâques ! Alléluia !

 

Sr. Thérèse

 

 

 

<< Go back to list