Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Ste. Claire

11 août 2014

 Ste Claire, je la connais si peu et pourtant elle est si fascinante !
Cette femme du Moyen Age qui a osé quitter son confort, sa situation, sa famille pour suivre le Christ comme elle voyait St François le faire ! Sa passion est de vivre l’Evangile. Et si elle ne parle pas de Dame Pauvreté, elle a compris que le chemin de la Pauvreté conduit au Christ. Elle Le contemple dans cette pauvreté liée à l’Incarnation.
« Quel échange merveilleux et admirable : laisser les biens de la terre pour ceux de l'éternité, mériter ceux-ci en abandonnant ceux-là, récolter cent pour un, et posséder à jamais le bonheur ! » 1ère lettre à Agnès de Prague.
Nous comprenons en lisant ces extraits de ses écrits qu’elle n’a jamais voulu céder au Pape qui voulait alléger ce vœu. Et quelle paix pour elle de quitter ce monde en ayant obtenu ce privilège de l’Eglise. Nous pouvons vraiment les appeler « les Dames Pauvres ».
Cette femme, ste Claire, m’a aussi touchée par son audace et ses convictions : elle est la première femme qui écrit une règle pour une congrégation féminine ! et au Moyen Age où la place de la femme était encore moins reconnue qu’aujourd’hui.
Elle a aussi su réclamer l’aide des frères : « Après que le très haut Père céleste eut daigné par sa grâce illuminer mon cœur et me montrer que je devais faire pénitence, à l'exemple et selon la doctrine de notre bienheureux Père saint François, peu de temps après sa conversion je lui promis avec mes sœurs volontairement obéissance. » Règle 6,1
Un autre trait de Ste Claire m’a toujours séduite : sa familiarité avec ses sœurs, sa délicatesse, son attitude de servante en toute simplicité et humilité : « Que l'abbesse, de son côté, ait envers elles une telle familiarité que les sœurs puissent parler et agir avec elle comme des maîtresses avec leur servante. Car il doit en être ainsi : l'abbesse est la servante de toutes les sœurs. » Règle 10,3
Et aussi dans les témoignages pour sa canonisation : Philippa dit : « en vérité, Claire se faisait la moindre de nous toutes : elle nous servait, nous donnait l’eau pour les mains, lavait même les pieds des sœurs qui revenaient de quête. »
Voilà quelques flashs sur Ste Claire que je vous partage.

<< Go back to list