Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Vœux perpétuels de Sœur Sandra de Abreu - Région du Brésil - 29/11/2015

4 janvier 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

“Sr. Sandra est le miroir qui reflète l'image du Seigneur "
Tout parle de la présence amoureuse de Dieu, dans l’air que nous respirons, dans le regard silencieux, dans les larmes, dans l'espoir, dans la joie, dans la tristesse et dans la victoire et l'échec, par la pluie, en plein soleil, en ont en écoutant, tout a sa valeur dans la présence aimante de Dieu. Cette présence constante se manifeste toujours, certaines personnes ont la capacité de la percevoir, d’accueillir les signes de Dieu et de mettre en pratique, et d'autres perçoivent et oublient cette grâce si aimante.
Nous, Sœurs Franciscaines Missionnaires de Notre-Dame, nous avons vécu la joie, et la joie parfaite d’avoir des sœurs accueillantes à ces signes envoyés par la main de Dieu, pour faire l’éxpérience de la vie et correspondre à ce mystère affectueux avec l’Époux céleste.
Aujourd'hui, je veux partager une étincelle de cette manifestation de la communication de Dieu que Sœur Sandra a vécu dans sa vie qui est le reflet de l'image du Seigneur. Ce reflet est le mystère, c'est l'essence qui exhale le parfum de Dieu dans le livre de la vie de Sœur Sandra. Elle contribue à ce que Dieu a préparé pour elle, sa famille, la congrégation et les gens qui lui étaient confiés, car tout est lié et tout se joue dans l'intimité avec Lui. Et cela fait l'histoire: dans la douleur, la joie, le silence, la reconnaissance, la l’abandon totale dans les mains de Dieu.
Dieu se manifeste dans son silence et dans la générosité de cette rencontre personnelle que Sœur Sandra a constamment avec Lui. Dieu nous donne Sr. Sandra comme un cadeau pour la Congrégation, et pour l'Église sainte et pécheresse: par les vœux perpétuels dans la chapelle d'un hôpital dans lequel elle a été, en récupération physique; Elle est un reflet de l'image du Seigneur. La cérémonie a eu lieu le 29 Novembre 2015 à neuf heures. Etaient presents ses sœurs de la Congrégation, ses parents, sa famille, des amis et certains enfants de Dieu qui étaient à l'hôpital.
Ce fut un moment qui reflèta l'image du Seigneur dans Sœur Sandra, dans son émotion, son bonheur, son enthousiasme et ce fut la confirmation que Dieu avait scellé cela dans l'utérus de sa mère.
Cela a été un moment unique pour chacun qui était présent, ce témoignage de sa consécration finale: un moment de grâce pour la Congrégation où les anges et les archanges ont chanté la joie de vivre sans avoir peur d’être heureux, dans les mains de l'époux celeste; un moment revigorant d'enthousiasme, de redécouvrir le premier charme (appel) de chaque membre des Franciscaines Missionnaires de Notre-Dame, moment où chaque participant a senti l'odeur de Dieu dans le perfum, dans les larmes et dans l'enthousiasme de Sœur Sandra qui a charmé tout le monde.
Si nous rapportions chaque geste du prêtre, de la communauté,de la famille et de la congrégation des sœurs, il n’y aurait pas seulement l'espace d'un livre, parce que ce qui traduit l'image du Seigneur n'a pas de définition , parce que l'expérience de chacun est d'une façon différente selon la grâce reçue, mais vous pouvez exprimer cette rencontre personnelle et communautaire dans un mot «amour».
Il y eut beaucoup de moments où Dieu s’est manifesté, mais je veux en partager deux: Le premier moment fut la réception de l’alliance: J’ai vu dans les yeux de Sœur Sandra quelque chose que les êtres humains ne peuvent pas exprimer en détail, seulement contempler la présence de l'Esprit Saint qui l’avait saisie. Le second moment a été celui où le prêtre a chargé sœur Sandra de donner la communion à ses sœurs de la Congrégation des Franciscaines Missionnaires Notre-Dame et où chacune s’approchait et recevait le corps et le sang du Christ.
Dans tous les moments de la célébration Dieu a manifesté son image dans notre Soeur Sandra.
Amen!


Sr. Rosimar Maria de Carvalho

 

<< Go back to list